« Un texte plein d’humour confère à ces destins hasardeux une dignité rare.... Nul ne cherche à donner de leçons, libre à chacun de trouver sa vérité. Superbe. »
TELERAMA - M.Bourcet

«Une manière originale d’investir l’espace scénique. Du beau travail. »
L'AVANT-SCENE THEÂTRE - Hélène Kuttner

« Ce texte superbe marie le burlesque et le tragique avec beaucoup de talent... (il) est magistralement mis en scène par Urszula Mikos qui a su faire appel à des comédiens de qualité.  Antigone à New York  se révèle être un véritable chef d’œuvre. »
LA REVUE DU SPECTACLE -Gil Chauveau

« Urszula Mikos a mené sa mise en scène d’une main discrète et ferme. »
EUROPE (revue) - Raymonde Temkine

« C’est émouvant, simplement émouvant »
LE JOURNAL DU THEÂTRE - Gilles Costaz

« Un spectacle formidable d’un auteur à découvrir, dans un lieu à découvrir. »
TÊTES A CLAQUES - Gérard Garouin

« Un chef d’œuvre. C’est la vie, c‘est tout. »
PASSION THEÂTRE


« Chantal Lavallée avec sa voix qui remue les entrailles est très émouvante. »

LE FIGARO - J-L Jeener

« Cette science du jeu et de la mise en scène tient du prodige... Nous avons assisté à un tour de magie. »
COUP DE COEUR DU SOUFFLEUR

« Une fable contemporaine : tendre et violente, caustique et drôle, la pièce aborde la réalité la plus crue sous un angle poétique et inattendu. Elle nous parle d’un héroïsme au quotidien, de ce qui subsiste lorsque tout le reste a disparu : la dignité de l’homme... La mise en scène laisse la part belle à l’inventivité des acteurs, étonnants et justes. On en ressort l’âme un peu chavirée : voilà du théâtre qui ne laisse pas indifférent. »
CHEMIN DE THEÂTRE EN ÎLE-DE-FRANCE

« Urszula Mikos trahit une profonde compréhension du tragique de l’homme d’aujourd’hui. Elle choisit le biais du comique, ou plutôt du tragi-comique pour rendre ce tragique plus acceptable. »
RFI - Agnieszka Kumor

« Sorte de Beckett polonais, Glowacki ramène ici sa bande de paumés fin de siècle, personnages emblématiques de notre société. Entre le provisoire et le néant, le social et le poétique, cette pièce flirte avec l’absurde et aborde la réalité la plus crue sous les commentaires du sergent Murphy, ultime témoin de notre indifférence. »
LA TERRASSE - Valérie Libraty

« A travers la verdeur du propos, c’est tout un monde qui apparaît, un monde tragique traversé par des sautes d’humour décalé ou absurde. Ce soir, le public a communié à cet exposé cru mais tendre. »
FRANCE CATHOLIQUE - Pierre François

« Antigone à New York oscille entre humour et pathétique, violence et tendresse, réel et absurde... (Une) œuvre aussi acérée qu’une lame de poignard. » 
PARIS BOUM BOUM - Myriem Hajoui.

« ... La mise en scène d’Urszula Mikos accentue l’absurdité de l’univers de ces trois paumés, proche de Beckett. Les acteurs, excellents, passent du réalisme décalé à l’humour poétique, en composant des personnages drôles, vulnérables et émouvants. »
LE PANORAMA DU MEDECIN- Sophia Zerbib

retour à Antigone à New York